Il n'aura même pas le temps de s'installer dans son nouveau bureau. Dès mardi et sa prise de fonction, le nouveau président de la République va enchaîner rendez-vous internationaux et nominations cruciales. Voici l'agenda de François Hollande pour sa première semaine de fonction.

Mardi 15 mai: l'Elysée, le Premier ministre et Angela Merkel

Mardi matin, François Hollande sera officiellement investi président de la République française. La cérémonie de passation de pouvoirs débutera à 10h. Le nouveau président se rendra ensuite à l'Arc de Triomphe pour rendre hommage au soldat inconnu à 11h45. Il poursuivra son parcours par une visite à la statue de Jules Ferry au Jardin des Tuileries, avant de faire un crochet par l'Institut Curie à 14h30 pour un hommage à Marie Curie.

A 15h, le président est attendu à l'Hôtel de Ville de Paris pour y recevoir la médaille d'or de la ville. Bertrand Delanoë, maire de Paris, prononcera un discours, suivi par une allocution de François Hollande. C'est également mardi que le nouveau président annoncera le nom de son Premier ministre.

En fin de journée, François Hollande s'envolera pour Berlin pour un dîner de travail et une conférence de presse avec la chancelière Angela Merkel. Les deux leaders européens vont tenter de se mettre d'accord sur la renégociation du pacte européen de stabilité budgétaire.

Mercredi 16 mai: le nouveau gouvernement

Après concertation avec son Premier ministre, François Hollande annoncera la composition de son premier gouvernement. A quoi ressemblera-t-il ? Eléments de réponses dans cet article.

Vendredi 18 mai: Barack Obama et le G8

Le nouveau président de la République se rendra vendredi à Washington pour y rencontrer le président américain Barack Obama. Les deux hommes devraient évoquer la question de l'Afghanistan et le retrait des troupes françaises. François Hollande souhaite qu'il soit effectif dès cette année.

Le président français s'envolera ensuite pour Camp David, à une centaine de kilomètres de Washington, et le sommet du G8. Pendant deux jours, il rencontrera les dirigeants des sept principaux pays du monde. Au menu des discussions, la Syrie, l'Iran, la Corée du Nord et la Birmanie.