L'otage britannique Alan Henning exécuté par l'organisation terroriste Daech

La vidéo montrant la décapitation du Britannique Alan Henning, 47 ans, a été diffusée vendredi sur internet. Les terroristes menacent à présent un Américain, Peter Kassig. Alan Henning est le cinquième occidental tué au nom du groupe islamiste, en comptant le Français Hervé Gourdel en Algérie.

(Alan Henning était parti accompagner un convoi d’aide humanitaire quand il a été enlevé Crédit AP photo/PA Wire)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Le mode opératoire est sinistrement connu : une vidéo de décapitation diffusée sur Internet. Cette fois c'est le Britannique Alan Henning, 47 ans, qui est victime de l'organisation terroriste Daech Etat islamique. Après les journalistes James Foley et Steven Sotloff et le travailleur humanitaire David Haines, Alan Henning est le quatrième otage occidental tué par ce groupe islamiste en Syrie ou en Irak. A ces victimes, il faut ajouter le Français Hervé Gourdel, tué en Algérie, également au nom de Daech.

L'otage britannique Alan Henning exécuté par l'organisation Daech Etat islamique. A Londres, les précisions de franck Mathevon
--'--
--'--

Toujours tournée dans le même décor avec la même mise en scène et le même bourreau en noir, la vidéo se termine par la présentation à l'image de la victime potentielle suivante. Cette fois il s'agit d'un Américain, Peter Kassig. Au total, une vingtaine d'otages occidentaux pourraient être détenus par l'organisation Daech.

"Il y a une codification des exécutions " explique Romain Caillet, chercheur et consultant basé au Liban, spécialiste des mouvances djihadistes en Irak et en Syrie.

Cette nouvelle vidéo décryptée par Romain Caillet, spécialiste des mouvances djihadistes en Irak et en Syrie
--'--
--'--

Capturé en livrant des ambulances

Alan Henning, chauffeur de taxi de la région de Manchester, s'était porté volontaire pour mener des convois humanitaires en Syrie, profondément touché par la guerre civile qui ensanglante ce pays. Il a été capturé il y a neuf mois, alors qu'il rejoignait un convoi pour la seconde fois, après avoir participé à des levées de fonds pour l'achat d'ambulances. Il livrait justement des ambulances et du matériel médical près de la frontière turque quand il a été arrêté par des hommes armés et séparé du reste du groupe, composé de locaux.

Alan Henning était apparu dans la vidéo montrant l'assassinat de David Haines et présenté comme le prochain à devoir être tué. Son assassinat se produit alors que la Grande-Bretagne vient de prendre une part active dans la coalition militaire contre Daech, aux côtés des USA, de la Jordanie, de l'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et de la France. La femme d'Alan Henning, Barbara, avait alors publiquement appelé les ravisseurs de son mari à le libérer. Il était père de deux enfants.

Le Premier ministre britannique David Cameron a promis de tout faire pour retrouver les assassins d'Alan Henning, tandis que la Maison Blanche a déclaré que ce meurtre était une nouvelle preuve de la brutalité du groupe Daech. François Hollande, de son côté s'est dit dans un communiqué "indigné du crime odieux perpétré par le groupe terroriste Daech " et réaffirme que "la France continuera de soutenir le peuple et les autorités irakiennes dans leur combat contre le terrorisme ".