L'Inde se lance dans le football

Une nouvelle ligue de football vient de débuter avec huit équipes, pour un championnat qui va durer deux mois. De grands groupes industriels indiens et des stars de Bollywood ont investi dans ces clubs – et ont fait venir d’anciennes grandes stars du football mondial, dont Nicolas Anelka, Robert Pires et David Trezeguet, ainsi que l'Italien Alessandro del Piero par exemple.

(David Trézéguet (centre), lors de la conférence de presse d'avant match, avec le milieu de terrain Mehrajuddin Wadoo (à droite) et l'entraîneur Franco Colomba © Radio France /Sébastien Farcis)
Radio France

Mis à jour le
publié le

David Trezeguet et Alessandro del Piero se sont d'ailleurs affrontés mardi soir à New Delhi, lors du premier match de l'équipe de David Trezeguet. Les matchs ne remplissent pas les stades, mais la ferveur des supporters est bien là. La plupart sont âgés d’environ 20 ans.

 

"Nous sommes des grands fans de football et ceci est une occasion formidable de promouvoir ce sport en Inde. Nous on a soutenu l'Argentine et Messi pendant la Coupe du monde, et pendant l'année, on regarde les ligues anglaises ou espagnoles. Le football connecte le monde entier, c'est cette énergie que nous ressentons. "

 

Le cricket est très populaire en Inde, et même les fans de foot se disent à 60% pour le cricket et 40% pour le football. C’est ce dernier qu’ils préfèrent regarder à la télévision car l'excitation naît dans chaque action. Même les défenseurs peuvent marquer.

(Spectateurs pendant le match Delhi Pune © Radio France / Sébastien Farcis)

Un grand jour pour le football

"C'est un grand jour. Car ici le cricket est une religion, et personne ne soutient le football. Il y a beaucoup de footballeurs qui ont du talent mais ils n'ont pas la possibilité de jouer, à cause du manque d'infrastructures et de soutien. L'arrivée de ces grandes stars va promouvoir ce sport. C'est donc une chance pour les jeunes joueurs de 16 ou 17 ans ", explique Raoul, 20 ans, fan de foot et joueur de football dans son université.

 

Sur le terrain, David Trezeguet a joué mardi soir pour la première fois avec sa nouvelle équipe du FC Pune, une ville près de Bombay. Le ballon a circulé difficilement et l'avant-centre l'a très rarement touché. Le match s'est finalement terminé sur un timide 0-0. David Trezeguet se dit cependant satisfait de participer à l'émergence de ce football indien. 

David Trezeguet est content de jouer en Inde

00:00-00:00

audio
vidéo

Une affaire de gros sous

Cette super ligue est financée par de grands groupes industriels indiens, et promue par les stars de Bollywood et du cricket. Anelka, Pirès et Trezeguet toucheront ainsi entre 500.000 et 700.000 euros pour ces deux mois de compétition. Alessandro del Piero, plus d'un million d'euros. Certains clubs ont aussi créé des partenariats avec des grandes équipes européennes, comme l'Atletico de Madrid, ce qui devrait aider à améliorer le niveau des jeunes joueurs. C'est ce qu'espère Stéphane Audry, directeur de l'entreprise Mediaghat, qui organise des partenariats sportifs entre la France et l'Inde.

Stéphane Audry, directeur de l'entreprise Mediaghat, espère que des partenariats se créent

00:00-00:00

audio
vidéo
 

L'équipe nationale indienne traine pour l'instant à la 158e place dans le classement international de football, soit derrière les équipes de Malte ou de Syrie. Mais pour beaucoup, il suffirait d'un sursaut et de quelques années pour révéler les nombreux talents cachés.

L'Inde se lance dans le football. Le reportage de Sébastien Farcis

00:00-00:00

audio
vidéo