L'allaitement pourrait sauver plus de 800 000 enfants par an

Contrairement aux idées reçues, les bénéfices ne concernent pas seulement les pays pauvres. Où en est la pratique en France ? France 3 vous en dit plus.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Une étude internationale vient de créer la surprise en affirmant que généraliser l'allaitement pendant au minimum six mois sauverait plus de 800 000 enfants par an dans le monde. Un bénéfice qui ne concernerait pas seulement les pays pauvres. France 3 fait le point sur la pratique en France.

Depuis sa naissance Anatole est nourri exclusivement au sein. Sa mère souhaite l'allaiter jusqu'à ses deux ans. C'est déjà ce qu'elle a fait avec ses deux filles ainées. "Ce n'est pas une potion magique. Mes enfants ont aussi des maladies comme tout le monde, mais nous avons un terrain allergique dans la famille et je vois que les filles ne s’en sortent pas si mal que ça",  explique Émilie Michaut, la mère d'Anatole.

Plusieurs bienfaits

Selon les chercheurs, l'allaitement prolongé réduirait les infections respiratoires, les cas de mort subite du nourrisson, les risques d'obésité, de diabète et chez la femme, il préviendrait les risques de cancer du sein. En France, 60% des mères allaitent leur enfant à la naissance, à ses six mois, elles ne sont plus que 20%. Et deux camps s'opposent. Car si pour certains, la France accompagne mal les femmes qui veulent allaiter, pour d'autres elles subissent trop de pression pour le faire.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un allaitement maternel "exclusif" jusqu'à l'âge de 6 mois.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un allaitement maternel "exclusif" jusqu'à l'âge de 6 mois. (VOISIN / PHANIE / AFP)