Le Japon maintient une gare en service pour une seule passagère

Chaque jour, une étudiante prend le train à la station de Kami-Shirataki, sur l'île d'Hokkaido. Les autorités se sont engagées à desservir cet arrêt jusqu'à ce qu'elle obtienne son diplôme.

Un train circule à Tokyo (Japon), le 30 janvier 2015. 
Un train circule à Tokyo (Japon), le 30 janvier 2015.  (DAVID MAREUIL / ANADOLU AGENCY / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'histoire semble tout droit sortie d'un dessin animé de Miyazaki. Depuis trois ans, la gare de Kami-Shirataki, sur l'île japonaise d'Hokkaido, n'est desservie que deux fois par jour : à 7h04 et 17h08. Le Japon a décidé de maintenir cette station pour une seule passagère, une lycéenne, rapporte le site Metronews, lundi 11 janvier, citant les médias chinois. 

La compagnie Japan Railway s'est en effet engagée à desservir cette gare jusqu'à ce que l'étudiante obtienne son diplôme, en mars 2016. Elle a même adapté les horaires de ses trains, afin qu'ils correspondent à ceux de la jeune fille, précise la chaîne de télévision chinoise CCTV sur sa page Facebook

"Aucun enfant n'est laissé sur le bord de la route"

Sur cette photo postée par un internaute japonais sur Instagram, on peut voir les deux seuls arrêts et horaires de la ligne. 

Une photo publiée par supersoya (@supersoya) le

Sur Twitter, un autre internaute poste une photo de la gare en question :

L'information, relayée à la fin de l'année 2015, a déclenché une avalanche de commentaires positifs, les internautes saluant l'attachement du Japon à l'éducation de ses concitoyens. "Tel est le sens de la bonne gouvernance. Chaque citoyen compte. Aucun enfant n'est laissé sur le bord de la route", peut-on lire sur la page Facebook de la CCTV.