AVANT/APRES. Découvrez la reconstruction d'Hiroshima et Nagasaki 70 ans après la bombe atomique

Larguée le 6 août 1945, la bombe d'Hiroshima a fait 140 000 morts. Trois jours plus tard, celle larguée à Nagasaki a tué au moins 40 000 personnes. Francetv info a juxtaposé des photos prises après les bombardements avec des clichés de 2015. 

Mis à jour le , publié le

Un photographe est retourné sur les lieux dévastés par les bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki. Déplacez à l'aide de votre souris la barre qui se situe au centre de l'image et découvrez le nouveau visage de ces villes.

Le dôme de Genbaku était à l'origine le palais d’exposition industrielle de la préfecture d'Hiroshima. Il est devenu le mémorial de la paix d'Hiroshima en tant que seul bâtiment à rester debout près du lieu où explosa la première bombe atomique, le 6 août 1945. (Crédits : Musée du mémorial de la paix / Issei Kato / Reuters)

Le pont de Yorozuyo, à Hiroshima, est situé à 860 mètres du point d'impact de la bombe. (Crédits : Musée du mémorial de la paix / Issei Kato / Reuters)

A Hiroshima, la bombe a explosé à 300 mètres au sud-est du pont Aioi. La structure actuelle date de 1983. (Crédits : Musée du mémorial de la paix / Issei Kato / Reuters)

Une ligne de tramway part désormais du pont Aioi. (Crédits : Musée du mémorial de la paix / Issei Kato / Reuters) 

Le collège médical de Nagasaki fut entièrement détruit lors du bombardement du 9 août 1945. Les lieux sont désormais occupés par l'hôpital universitaire de la ville. (Crédits : Musée du mémorial de la paix / Issei Kato / Reuters) 

La cathédrale Sainte-Marie d'Urakami à Nagasaki était un symbole de la persécution des chrétiens au Japon. L'édifice a été reconstruit au même endroit en 1959. (Crédits : Musée du mémorial de la paix / Issei Kato / Reuters) 

La forme d'une victime des radiations était incrustée sur le pont Yorozuyo d'Hiroshima avant sa reconstruction. (Crédits : Musée du mémorial de la paix / Issei Kato / Reuters)