VIDEO. Japon : 6h46, le pays se fige pour l'hommage national aux victimes du tsunami de 2011

Le Japon commémore avec solennité le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire survenus il y a exactement cinq ans et dont le pays ne s'est pas encore remis.

Voir la vidéo
APTN

Mis à jour le , publié le

Vendredi 11 mars à 14h46, le Japon s'est figé une minute en hommage aux victimes du séisme de magnitude 9 qui a secoué une grande partie du pays, entraînant un tsunami d'une ampleur exceptionnelle sur plus de 500 kilomètres de la côte Pacifique, le 11 mars 2011. Cinq ans après, cette catastrophe naturelle et l'accident nucléaire de Fukushima qui s'en est suivi sont qualifiés au Japon de "plus grand drame national depuis la guerre".

Malgré le froid et souvent le crachin, en silence, avec des fleurs et des bougies, des milliers de personnes se sont recueillies à Sendai, Ishinomaki, Rikuzentakata (dans la première partie de la vidéo), Minamisanriku et tout au long des côtes des régions sinistrées.

Plus de 20 000 victimes

Lors d'une cérémonie à Tokyo (deuxième partie de la vidéo), le couple impérial et le Premier ministre, Shinzo Abe, ont prié en même temps que leurs compatriotes à la mémoire des 18 500 personnes tuées par le raz-de-marée et des quelque 3 000 victimes décédées plus tard des suites du drame. 

Face à des centaines d'invités tout de noir et gris vêtus, l'empereur Akihito s'est recueilli, debout au côté de l'impératrice Michiko, devant un immense parterre de fleurs blanches et jaunes autour d'une stèle en hommage aux victimes. 

Des Japonais prient, vendredi 11 mars 2016, sur les côtes de Sendai (Japon), en hommage aux victimes du séisme, du tsunami et de la catastrophe nucléaire de Fukushima, survenus cinq ans plus tôt. 
Des Japonais prient, vendredi 11 mars 2016, sur les côtes de Sendai (Japon), en hommage aux victimes du séisme, du tsunami et de la catastrophe nucléaire de Fukushima, survenus cinq ans plus tôt.  (TORU YAMANAKA / AFP)