Japon : l'alerte au tsunami levée après un fort séisme au large de Fukushima

La secousse de magnitude 7,3 avait été ressentie, peu avant 6 heures (heure locale), notamment à Tokyo. Elle a provoqué une vague plus faible que prévu.

Une caméra filme un tsunami sur la rivière Sunaoshi, au Japon, après un séisme au large de Fukushima, le 22 novembre 2016.
Une caméra filme un tsunami sur la rivière Sunaoshi, au Japon, après un séisme au large de Fukushima, le 22 novembre 2016. (KYODO KYODO / REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plus de peur que de mal au Japon. Un séisme de magnitude 7,4 s'est produit, mardi 22 novembre, dans le nord-est du pays, au large de Fukushima. Les autorités ont d'abord craint qu'il entraîne des vagues pouvant atteindre trois mètres. Mais l'alerte au tsunami a finalement été levée, et la vague n'a pas dépassé 1,4 m sur les côtes les plus touchées.

Une vague d'un mètre à Fukushima

Aucun dégât n'a été rapporté dans l'immédiat, à l'exception d'un incendie dans une raffinerie, selon la chaîne de télévision NHK. Au niveau de la centrale Fukushima Daiichi, touchée en 2011, "un tsunami d'un mètre a été mesuré", selon la compagnie Tepco, qui gère le site. Aucun problème n'a été détecté.

Après la secousse, à 5h59 (heure locale), NHK avait immédiatement interrompu ses programmes pour relayer les informations des autorités. "Un tsunami arrive, fuyez, prévenez vos voisins", a déclaré un commentateur. "Une vague de 60 centimètres a été observée, mais il pourrait y en avoir d'autres plus importantes", a indiqué la chaîne publique, invitant les téléspectateurs à se réfugier sur les hauteurs.

L'Agence météorologique nationale a précisé que l'épicentre du séisme se trouvait à 25 km de profondeur, et non 10 km comme annoncé dans un premier temps. Plus la secousse est profonde, moins le risque de tsunami est important.

Une magnitude de 6,9, selon l'USGS

Le tremblement de terre a été vivement ressenti dans un large périmètre de l'île principale de Honshu, dont Tokyo, réveillant des millions d'habitants de la région. Plusieurs blessés légers ont été recensés. L'agence américaine USGS indique, pour sa part, que la magnitude du séisme est de 6,9.

En mars 2011, après un séisme de magnitude 9, une vague de 15 m de haut avait dévasté la centrale nucléaire de Fukushima, provoquant une catastrophe majeure dont les effets se font encore sentir aujourd'hui.