Japon : six ans après le tsunami, Fukushima toujours désertée

Six ans après le tsunami et la catastrophe de Fukushima, le Japon a rendu hommage ce samedi 11 mars aux victimes. Aujourd'hui, un retour vers la zone contaminée est possible.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils sont venus prier face à la mer, celle qui a emporté l'un des leurs. Le long de cette côte, le tsunami a fait 18 000 victimes, seul cet arbre lui a résisté. Six ans plus tard, il est devenu le lieu du recueillement. Tour à tour dévastée par un raz de marée puis une catastrophe nucléaire, Fukushima est un "un no man's land" où désormais l'air et la terre sont un poison pour les humains.

Des centaines de déchets radioactifs

Pourtant à cinq kilomètres de là, à Namie, certains veulent croire que la vie peut reprendre son cours. Dans quelques semaines, la ville sera prête à accueillir de nouveau ses habitants. Et bientôt, cette institutrice retrouvera sa salle de classe. Aux alentours, des centaines de déchets radioactifs gisent encore à même le sol. Les autorités ont malgré tout estimé le périmètre habitable. La prolifération des sangliers en est, selon eux, la preuve. Mais les scientifiques ont relevé sur ces animaux un taux de radiation 300 fois supérieur au seuil toléré.

Le JT
Les autres sujets du JT
La région de Fukushima a été désertée après le tsunami.
La région de Fukushima a été désertée après le tsunami. (FRANCE 3)