Japon : déjà cinq ans depuis la catastrophe de Fukushima

Le Japon commémore ce vendredi 11 mars les cinq ans du tsunami qui a fait plus de 20 000 morts. Autour de la centrale de Fukushima, la pollution radioactive empêche toujours des dizaines de milliers d'habitants de rentrer chez eux, et les cas de cancer se multiplient.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Un hommage solennel, en présence du couple impérial, a été rendu ce vendredi 11 mars, aux victimes du tsunami. Le Japon commémore la catastrophe qui a frappé Fukushima et sa région. Une minute de silence a été observée sur place et à travers tout le pays. Le 11 mars 2011, cinq ans jour pour jour, le nord-est du pays était frappé par un tremblement de terre de magnitude 9, provoquant un terrible tsunami.

Le risque nucléaire

Tout le monde se souvient de la vague de 15 mètres qui a submergé 500 kilomètres de côtes, faisant des milliers de victimes et de sinistrés. Puis en fin de journée, des signes alarmants proviennent d'une centrale nucléaire de Fukushima, endommagée par les récents évènements. Les réacteurs surchauffent, et plusieurs explosions se produisent. Aujourd'hui encore, la région peine à se reconstruire. Près de 20 000 vies ont été emportées par la catastrophe, sans compter les victimes des conséquences de la radioactivité en provenance de la centrale de Fukushima, faisant ainsi réévaluer le risque nucléaire dans le monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Japonais prient, vendredi 11 mars 2016, sur les côtes de Sendai (Japon), en hommage aux victimes du séisme, du tsunami et de la catastrophe nucléaire de Fukushima, survenus cinq ans plus tôt. 
Des Japonais prient, vendredi 11 mars 2016, sur les côtes de Sendai (Japon), en hommage aux victimes du séisme, du tsunami et de la catastrophe nucléaire de Fukushima, survenus cinq ans plus tôt.  (TORU YAMANAKA / AFP)