Italie : Seborga, le village qui rêve d'indépendance

À Seborga, en Italie, les 300 habitants du village ne cessent de réclamer leur indépendance.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Perché sur son rocher, Seborga, en Italie, se mérite. Pour y accéder, il faut passer la guérite du poste-frontière, et suivre Mauro, son ministre de l'Intérieur. Car Seborga est plus qu'une commune italienne, c'est une principauté autoproclamée, avec son propre gouvernement, qui lorgne en permanence sur une autre principauté : Monaco, indépendante, elle.

Principauté ecclésiastique

Avec une dizaine de gardes, et autant de ministres, l'ancien village spécialisé dans l'horticulture scande que son appartenance à la République italienne est une pure erreur historique. Pendant 800 ans, Seborga est une principauté ecclésiastique qui appartient aux moines de Lérins. En 1729, le territoire est acheté par le roi de Sardaigne, seulement, il n'en aurait jamais payé le prix. Résultat : les habitants s'estiment aujourd'hui encore indépendants, preuves à l'appui.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Seborga, en Italie, les 300 habitants du village ne cessent de réclamer leur indépendance.
À Seborga, en Italie, les 300 habitants du village ne cessent de réclamer leur indépendance. (FRANCE 3)