Inde : Pondichéry, un petit coin de France

Il y a 53 ans, l'administration a donné la possibilité aux habitants de garder la nationalité française. Une équipe de France 2 s'est rendue sur place.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

A chaque début de journée à l’école primaire de Pondichéry, c'est un petit morceau de l'histoire de France qui se rejoue. Ici, au sud de l'Inde, les enfants sont pour la plupart français. C'est l'héritage d'un long passé dans cet ancien comptoir de la Compagnie française des Indes orientales. Et alors qu'à des kilomètres à la ronde, tout le monde parle tamoul, la langue locale, ses enfants continuent à apprendre le français.

Un événement a changé l'histoire de ces écoliers. Deux générations plus tôt, quand Pondichéry la Française est redevenue indienne, le traité signé par le général de Gaulle a offert aux habitants de conserver la nationalité française.

La France très présente

Un demi-siècle plus tard, pour ces petits Français du bout du monde, leur pays est quelque chose d'assez mystérieux. Chez les plus grands, plus aucun problème avec la langue de Molière. Calaimady passera le bac à la fin de l'année. Si l'histoire a fait d'elle une Française, elle n'y voit que des avantages. "L'Inde et la France sont mes pays", lance la jeune femme qui espère pouvoir venir s'installer en France. A Pondichéry, l'histoire de France est sortie des livres. Elle est là, très concrète.

Le JT
Les autres sujets du JT