Inde : l'impossible lutte contre la pollution

New Delhi, capitale de l'Inde, est la ville la plus polluée au monde. Malgré des annonces grandiloquentes de la part du gouvernement, elle ne cesse de battre son propre record.

Voir la vidéo
france 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il est à quelques centaines de mètres et pourtant, difficile d'apercevoir l'Arc de triomphe de New Delhi. Idem pour le palais présidentiel. Selon la météo, la journée est pourtant sans nuages : la capitale indienne est engluée dans un épais brouillard de pollution. À la mi-journée, certaines écoles de la capitale sont fermées, les élèves rentrent à la maison. L'ambassade de France conseille à ses ressortissants de ne pas sortir. Les responsables, ce sont les usines, les centrales électriques au charbon, mais, surtout, les véhicules. Ici, respirer l'air revient à fumer plus de 50 cigarettes par jour. En Inde, la pollution tue plus de 2 millions de personnes par an.

Aucune mesure concrète

Aucune mesure concrète, mais le gouvernement indien fait régulièrement de grandes annonces. Selon le ministre des Transports, 100% des voitures seront électriques d'ici 2030. À y regarder de plus près, ces mesures-chocs semblent inapplicables. À New Delhi, il n'existe aujourd'hui aucune station de chargement. Sans alternative crédible, les Indiens achètent massivement ces véhicules qui les asphyxient, la capitale indienne ne cesse de battre son propre record de la ville la plus polluée au monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux millions d\'Indiens meurent chaque année à cause de la pollution (ici, des embouteillages à New Delhi).
Deux millions d'Indiens meurent chaque année à cause de la pollution (ici, des embouteillages à New Delhi). (PRAKASH SINGH / AFP)