Des satellites pour endiguer l’esclavage en Inde

Des universitaires mettent en place un système afin de répertorier des fours à briques en Inde, susceptible d'avoir réduit en esclavage des millions de personnes.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans le monde, il existe 45,8 millions d’esclaves, 40% d’entre eux se trouvent en Inde. La plupart de ces esclaves se trouvent dans des sites particulièrement propices à les exploiter : les fours à briques.

L’université de Nottingham veut mettre la technologie à profit pour lutter contre l’esclavage en Inde.

« Notre but (...) est de prendre part à ce mouvement qui essaie de mettre un terme à l’esclavage d’ici 2030. C’est un objectif fixé par les Nations Unies », explique le Professeur Zoe Trodd de l’université de Nottingham.

Un acte militant

 

« Les fours à briques se trouvent dans une zone que nous appelons la “ceinture des briques”, qui s’étend sur 1,5 millions de kilomètres carrés. Alors le seul vrai moyen de trouver ces zones d’activités est par le biais de l’observation de la Terre depuis l’espace », explique le professeur. 

Des centaines d’images satellites détaillées sont aujourd’hui disponibles pour cartographier cette zone du nord de l’Inde. Le projet de ces scientifiques est de faire appel aux citoyens par le biais d’un site internet : Slavery From Space. Ils se connecteront, une image leur sera présentée et ils signaleront les fours à briques. 

Aujourd’hui, 4100 fours ont déjà été répertoriés, avec pour objectif final, le recensement de la totalité des fours à briques de la région afin d’aider les opérations humanitaires sur place. 

Cette initiative pourrait permettre, à terme, de sauver des millions de personnes. 

Des satellites pour endiguer l’esclavage en Inde
Des satellites pour endiguer l’esclavage en Inde (Brut)