VIDEO. Séisme : la Grèce est-elle une zone à risque ?

Au lendemain du séisme qui a frappé les îles grecques du sud-est de la mer Égée ainsi que les côtes turques, la question qui se pose est celle des risques de réplique dans la région de Kos en Grèce.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est une zone sismique connue depuis longtemps. L'île grecque de Kos est située à la frontière de deux plaques tectoniques qui convergent l'une vers l'autre. Au nord, la plaque eurasienne, au sud, la plaque africaine. Ce rapprochement entraîne la déformation de la croute terrestre et le mouvement d'autres failles comme celle d'une faille située tout près de Kos.

26 tremblements de terre

"On a affaire à un séisme intraplaques, à l'intérieur de la plaque turque dans une zone qui se déforme de manière interne. Donc c'est des séismes qui sont en général plus petits, mais aussi plus difficiles à prévoir", analyse Martin Vallée, sismologue à l'institut de physique du Globe de Paris. Conséquence : des tremblements de terre à répétition. Depuis les années 2000, on dénombre dans la zone plus de 26 tremblements de terre importants. Le dernier en date, en juin dernier, sur l'île grecque de Lesbos, avait fait un mort, une dizaine de blessés et de lourds dégâts matériels.


Le JT
Les autres sujets du JT
Des touristes regardent la mosquée Defterdar sur l\'île de Kos (Grèce), le 12 juillet 2017.
Des touristes regardent la mosquée Defterdar sur l'île de Kos (Grèce), le 12 juillet 2017. (COSTAS BALTAS / REUTERS)