Île de Kos : après le séisme, les structures touristiques doivent faire face

Le tremblement de terre qui a frappé l’île grecque de Kos a fait deux morts en pleine saison touristique. Agences et commerçants s’organisent pour rassurer les vacanciers. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au large de l’île de Kos, on voit des bateaux de croisière pleins à craquer. À leur bord, des dizaines de touristes, allemands, anglais ou encore polonais. Pour eux, le séisme n’a en rien gâché leur séjour : "Ces vacances sont géniales", témoigne l’un d’entre eux. "On a survécu au tremblement de terre, c’était terrible, on a été réveillés en pleine nuit, mais depuis on passe du bon temps."

"Six mois pour survivre toute l’année"

Certaines structures, cependant, ont enregistré plusieurs annulations de vacanciers qui craignent les répliques. C’est le cas d’une agence de tourisme locale dont la gérante doit rassurer les vacanciers : "On ne travaille que pendant la saison, ça veut dire six mois pour survivre toute l’année. Si les touristes s’en vont, ce sera un gros problème", s’inquiète-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des tables et des chaises renversées après le tremblement de terre qui a frappé l\'île de Kos (Grèce), le 21 juillet 2017. 
Des tables et des chaises renversées après le tremblement de terre qui a frappé l'île de Kos (Grèce), le 21 juillet 2017.  ((OSMAN TURANLI / SOCIAL MEDIA / REUTERS))