Grèce : la lutte contre la fraude est-elle efficace ?

La Grèce retrouve des couleurs après avoir frôlé la faillite. Il y a un an, l'obligation d'accepter les paiements par carte bancaire était mise en place.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En Grèce, dans ce pays où le billet de banque est roi, tous les commerces ont l'obligation de proposer le paiement par carte bancaire pour lutter contre les fraudes. 8 milliards d'euros de taxes échappent chaque année à l'État. Les commerçants qui ne s'y conforment pas risquent une amende de 1 000 à 5 000 euros, voire même la fermeture. Un changement drastique, car depuis toujours pour les commerçants du pays, se faire payer en liquide permettait d'échapper aux taxes.

2 000 inspecteurs vont sillonner le pays

Deuxième intérêt pour l'État, garder des traces des paiements pour éviter la corruption. Pour interdire ce genre de pratique, l'État mise sur des contrôles plus sévères. La première décision de la ministre des Finances est de faire sillonner la Grèce par 2 000 inspecteurs afin de vérifier si le terminal bancaire est bien installé. Pour inciter les Grecs à payer davantage par carte bancaire le gouvernement ne manque pas d'imagination. Il vient de lancer une grande loterie nationale, en jeu 1 000 euros chaque mois. Pour participer, c'est simple, il suffit d'insérer sa carte dans le terminal pour savoir si le paiement est gagnant ou pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
La \"super Lune\" à travers les colonnes de l\'acropole d\'Athènes (Grèce), le 14 novembre 2016.
La "super Lune" à travers les colonnes de l'acropole d'Athènes (Grèce), le 14 novembre 2016. (ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS)