Exécution d'un chiite : l'Iran promet à Ryad la vengeance d'une "main divine"

C'est ce qu'affirme ce dimanche matin le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei au lendemain de l'exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr et de l'incendie de l'ambassade d'Arabie saoudite à Téhéran.

(Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei en septrembre 2015 © UNCREDITED/AP/SIPA)
Radio France

Mis à jour le
publié le

 La tension continue de monter entre l'Iran et l'Arabie saoudite. Samedi Téhéran avait annoncé que Ryad allait payer un "prix élevé" pour l'éxécution du dignitaire chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr. Ce matin c'est l'ayatollah Ali Khamenei, qui a réagi avec force devant des religieux. "Sans aucun doute, le sang de ce martyr versé injustement portera ses fruits et la main divine le vengera des dirigeants saoudiens. Ce savant opprimé n'a ni encouragé les gens à prendre les armes ni comploté de manière secrète, il a seulement porté ouvertement des critiques. Dieu ne pardonnera pas le sang versé de cet innocent."

Cette nuit, des manifestant ont envahi et incendié l'ambassade d'Arabie saoudite à Téhéran. Le procureur a annoncé que 40 personnes "qui se sont introduites à l'intérieur de l'ambassade ont été identifiées et arrêtées". Une manifestation de protestation contre l'exécution du dignitaire chiite saoudien est prévue ce dimanche.

A LIRE AUSSI ►►► Vives réactions après l'exécution d'un leader chiite par l'Arabie saoudite