Vladimir Poutine : "Il est préférable de ne pas se disputer avec les femmes"

Le président russe s'en est pris à Hillary Clinton, qui l'avait comparé à Hitler pendant la crise en Ukraine. 

Le président russe, Vladimir Poutine, participe à une réunion sur l'énergie, le 4 juin 2014 à Astrakhan (Russie). 
Le président russe, Vladimir Poutine, participe à une réunion sur l'énergie, le 4 juin 2014 à Astrakhan (Russie).  (SERGEY GUNEEV / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une remarque sexiste pour répondre aux insultes.Dans un entretien accordé à Europe 1 et TF1, mercredi 4 juin, le président russe Vladimir Poutine a violemment taclé Hillary Clinton, qui l'avait comparé à Hitler en mars. "Vous savez, il est préférable de ne pas se disputer avec les femmes", a-t-il lancé, sourire aux lèvres, avant d'ajouter à propos de l'ancienne secrétaire d'Etat américaine : "Quant à Mme Clinton, elle n'a jamais été trop subtile dans ses déclarations."

Le président russe a poursuivi ses critiques, qualifiant Hillary Clnton de femme "faible". "Quand les gens dépassent les limites, ce n'est pas parce qu'ils sont trop forts, mais parce qu'ils sont trop faibles. Mais peut-être que la faiblesse n'est pas la pire des caractéristiques pour une femme", a-t-il poursuivi, sourire aux lèvres. 

Poutine s'en prend aux Etats-Unis

"Quand j'entends de telles déclarations, je pense surtout que ceux qui les font n'ont aucun argument à faire valoir. En ce qui concerne la politique américaine, il est clair que les Etats-Unis poursuivent la politique la plus agressive et la plus dure pour défendre leurs propres intérêts", a souligné le président russe.

Vladimir Poutine a ensuite tenté de nuancer ses propos concernant Hillary Clinton, deux jours avant les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement en Normandie. "Cela ne nous a pas empêché de la rencontrer lors de différents événements internationaux ou de discuter normalement. Je pense qu'ici également, nous pourrions trouver un langage commun."