Agressions de Cologne : trois fausses photos qui ont trompé les internautes

Après les nombreuses agressions sexuelles perpétrées dans cette ville allemande durant la soirée du Nouvel An, de faux clichés ont tourné sur les réseaux sociaux. 

Une fausse photo circulant sur les agressions de Cologne, publiée le 11 janvier 2016.
Une fausse photo circulant sur les agressions de Cologne, publiée le 11 janvier 2016. (DR)

Mis à jour le , publié le

Plus de 500 plaintes déposées. Le bilan de la soirée du Nouvel An à Cologne (Allemagne) s'est alourdi depuis les premières révélations. Des centaines de femmes ont été dépouillées ou agressées sexuellement par des jeunes hommes qui, selon les autorités, étaient "presque exclusivement" des personnes "d'origine immigrée", demandeurs d'asile ou étrangers en situation irrégulière. Sur les réseaux sociaux, les photos et vidéos ont vite tourné, montrant tour à tour des femmes ensanglantées ou frappées. Choquants, ces clichés ont très vite été relayés par les internautes pour dénoncer les agressions. Toutes ces photos ne sont pourtant pas récentes, ni même prises en Allemagne.

Francetv info vous donne trois exemples de ces fausses images qui circulent. 

Des vidéos de la place Tahrir, en Egypte

Une vidéo, visionnée plus de 100 000 fois sur YouTube, annonce : "Une femme à Cologne traînée dans le métro par des migrants". On y voit des dizaines d'hommes emporter une jeune femme dans les escaliers d'un métro. En commentaire de la vidéo, l'utilisateur écrit : "Voilà où on en est arrivés." Libération note pourtant que l'on trouve cette même vidéo, trois ans plus tôt. Postée par le site égyptien Daily News Egypt le 2 juillet 2013, elle est titrée : "Agression sexuelle sur la place Tahrir le 30 juin". Elle semble donc avoir été prise lors des importantes manifestations qui avaient agité Le Caire à cette époque. 

Même schéma pour une vidéo qui annonce "une fille de Cologne tripotée et agressée sexuellement par des musulmans" qui daterait, elle aussi, des manifestations de la place Tahrir, selon Libération.

    Une photo de migrants à Budapest

    Des internautes ont également publié la photo de ce qu'ils présentaient comme une femme se faisant frapper par une dizaine d'hommes à Cologne.
    Pourtant, Le Monde révèle non seulement que la photo date de septembre 2015, durant une bagarre de migrants à Budapest, mais aussi que "la femme" du milieu est en fait un homme, comme le montre cette image prise sous un autre angle

    Une mannequin attaquée à Londres

    La photo d'une jeune femme ensanglantée a aussi beaucoup tourné après les agressions du Nouvel An.

    Le Monde précise cependant que "le cliché n’a rien à voir avec les agressions de Cologne : il s’agit du mannequin britannique Danielle Lloyd, qui a été attaquée en 2009 dans un club londonien."