VIDEO. Une Femen abat une croix à Kiev pour les Pussy Riot

Seins nus, une militante s'est armée d'une tronçonneuse en pleine capitale ukrainienne.

Voir la vidéo
Francetv info
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

EUROPE - Les Pussy Riot attendent, vendredi 17 août, le jugement du parquet russe quant à leur prière anti-Poutine. Les trois jeunes femmes du groupe de punk russe risquent trois ans d'enfermement dans des colonies pénitentiaires. Elles ont reçu de nombreux soutiens à travers le monde. Certains sont plus spectaculaires que d'autres. A Kiev (Ukraine), elles en ont reçu un particulièrement fort de la part des activistes du mouvement féministe Femen. Seins nus, une militante a abattu une croix orthodoxe en bois en plein cœur de la capitale ukrainienne.

Pourquoi ce geste ? Les Pussy Riot sont jugées à cause d'une "prière punk" dans une église orthodoxe. En février, les jeunes femmes avaient occupé une cathédrale de Moscou (Russie) et appelé la Vierge Marie à "chasser" le président Vladimir Poutine.

Une activiste ukrainienne de Femen a tronçonné une croix orthodoxe en plein centre de Kiev (Ukraine), le 17 août 2012.
Une activiste ukrainienne de Femen a tronçonné une croix orthodoxe en plein centre de Kiev (Ukraine), le 17 août 2012. (GENYA SAVILOV / AFP)