VIDEO. "Foutez le camp avec vos réfugiés" : des dizaines de milliers de nationalistes défilent en Pologne

De nombreux Polonais se disant apolitiques ont rejoint cette manifestation patriotique organisée par l'extrême droite à Varsovie, à l'occasion de la fête de l'indépendance. 

Voir la vidéo
EVN
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé, samedi 11 novembre, à une marche nationaliste à Varsovie. De nombreux Polonais se disant apolitiques ont rejoint cette manifestation patriotique, organisée par l'extrême droite à l'occasion de la fête de l'indépendance. Des jeunes vêtus de noir, mais aussi des familles avec des poussettes et des personnes âgées ont marché en rangs serrés sur trois kilomètres, sous une forêt de drapeaux blanc et rouge.

Le mot d'ordre officiel de la marche était "Nous voulons dieu". Cette expression rappelle un chant catholique, parfois interprété aujourd'hui comme un rejet de l'islam. Des slogans xénophobes ont en outre été scandés par les manifestants : "La Pologne pure, la Pologne blanche", "Foutez le camp avec vos réfugiés" ou "A coups de marteau, à coups de faucille, battre la racaille rouge" - ce dernier étant à la fois anti-communiste et anti-russe.

Deux autres manifestations d'opposition et anti-fasciste

Certains participants ont toutefois nié toute motivation politique ou religieuse. "Cette marche n'est pas faite pour soutenir le gouvernement, la plupart d'entre nous n'avons aucune opinion politique, affirme un travailleur manuel de 43 ans, venu de Piaseczno, près de Varsovie. Simplement, en venant ici, je me sens appartenir à la nation, je me sens fier d'être polonais." "Le mot d'ordre 'Nous voulons Dieu' reflète la tradition catholique polonaise, il n'est pas dirigé contre d'autres confessions", a-t-il poursuivi, tout en reconnaissant craindre "le terrorisme des islamistes qui veulent dominer le monde". 

Deux autres manifestations, moins importantes, se sont également tenues dans la capitale polonaise. Elles ont été organisées par des groupes antifascistes et les partis d'opposition. La célébration du 11-Novembre en Pologne a été marquée par une visite du président du Conseil européen et ancien Premier ministre polonais, Donald Tusk, venu alors que les relations entre Varsovie et Bruxelles traversent une période de froid.

Des dizaines de milliers de nationalistes défilent à Varsovie (Pologne), le 11 novembre 2017, à l\'occasion de la fête de l\'indépendance.
Des dizaines de milliers de nationalistes défilent à Varsovie (Pologne), le 11 novembre 2017, à l'occasion de la fête de l'indépendance. (ALEXEY VITVITSKY / SPUTNIK / AFP)