Environ 300 épouses et compagnes de mineurs sont venues à Madrid (Espagne), mardi 19 juin, dire au gouvernement de Mariano Rajoy que le charbon est stratégique et qu'il a un avenir. Elles ont pénétré bruyamment dans l'hémicycle du Sénat.

Les mineurs espagnols sont en grève depuis trois semaines. Ils protestent contre une réduction de 63%, prévue cette année, des aides publiques au secteur minier déjà en déclin depuis une vingtaine d'années. Selon eux, cette coupe budgétaire met en péril l'économie de régions entières et condamne 30 000 emplois directs ou indirects.

Environ 300 épouses et compagnes de mineurs ont pénétré bruyamment dans l'hémyclique du Sénat mardi 19 juin. Les mineurs espagnols sont en grève depuis trois semaines. Ils protestent contre une réduction prévue des aides publiques au secteur minier. capture d'image TVE
Environ 300 épouses et compagnes de mineurs ont pénétré bruyamment dans l'hémyclique du Sénat mardi 19 juin. Les mineurs espagnols sont en grève depuis trois semaines. Ils protestent contre une réduction prévue des aides publiques au secteur minier. capture d'image TVE (TVE TV ESPAGNOLE)