VIDEO. Les enfants handicapés français scolarisés en Belgique partent en taxis

Chaque jour, plusieurs centaines de taxis français passent en Belgique avec à leur bord des enfants français. Des milliers de parents, qui se retrouvent sans solution adaptées pour leurs enfants en France, se dirigent vers la Belgique francophone.

Voir la vidéo
FRANCOIS BEAUDONNET et HERVE VERLOES - FRANCE 2 BRUXELLES
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La France manque cruellement de places dans ses établissements spécialisés pour enfants handicapés, physiques ou mentaux. Des milliers de parents, qui se retrouvent alors sans solution adaptées pour leurs enfants, se dirigent vers la Belgique francophone. En Wallonie, les enfants dits "différents" sont pris en charge dans des classes avec un tout petit nombre d'élèves, huit au maximum. Ils sont scolarisés dans les mêmes conditions que les autres enfants.

160 euros pour la course en moyenne

Le chiffre de 3000 enfants handicapés français est avancé pour ceux qui passent la frontière belge. Chaque jour, plusieurs centaines de taxis français passent en Belgique avec leur bord des enfants français : 160 euros pour la course en moyenne. Les 2 tiers viennent du Nord-Pas de Calais, mais certains viennent de région parisienne. Cette situation coûte très cher à la sécurité sociale et aux collectivités locales qui prend en charge l'intégralité de ces frais de transport.

4,5 millions d'euros de frais de taxis sont alors remboursés tous les mois par la Sécurité sociale et 9 millions pour la scolarité des enfants. La secrétaire d'état aux personnes handicapées, Ségolène Neuville, qualifie la situation d'"insupportable" mais déclare sur France 2 que le problème ne sera pas résolu avant plusieurs années.  

 

 






 

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d'écran montrant une file de plusieurs dizaines de taxis qui attentent d'amener les enfants handicapés vers la Belgique - novembre 2014
Capture d'écran montrant une file de plusieurs dizaines de taxis qui attentent d'amener les enfants handicapés vers la Belgique - novembre 2014 ( FRANCE 2)