Laszlo Csatary ne s'expliquera pas devant ses juges. Ce criminel de guerre nazi hongrois, qui a été le plus recherché au monde, est mort samedi 10 août à Budapest, à l'âge de 98 ans. Il échappe ainsi à la justice slovaque, qui devait l'entendre dans quelques semaines. 

Assigné à résidence à son domicile à Budapest (Hongrie) dans l'attente de son procès, Laszlo Csatary devait être jugé pour "crimes contre l'humanité". Cet ancien chef de police nazi était notamment accusé d'avoir organisé en 1944 la déportation de plus de 12 000 juifs détenus dans le ghetto de Kosice (Kassa), en Slovaquie. Celui-ci se trouvait alors sous administration de la Hongrie, alliée de l'Allemagne nazie.

Selon le Centre Simon-Wiesenthal en Israël, qui avait placé Laszlo Csatary en tête de la liste des criminels de guerre nazis les plus recherchés dans le monde jusqu'à son arrestation à Budapest en juillet 2012, 15 700 juifs ont été déportés de Kassa vers les camps de la mort entre 1941 et 1944. Leur histoire a servi de point de départ aux investigations de la justice hongroise.

Le criminel de guerre nazi Laszlo Csatary après son arrestation, le 18 juillet 2012, à Budapest (Hongrie).
Le criminel de guerre nazi Laszlo Csatary après son arrestation, le 18 juillet 2012, à Budapest (Hongrie). (ATTILA KISBENEDEK / AFP)