VIDEO. L'Europe face à un pic historique d'arrivées de migrants

En Méditerranée, de plus en plus de navires transportant des clandestins sont repérés. France 2 décrypte une tendance inquiétante.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

La marine italienne a pris en charge le cargo Ezadeen ce vendredi 2 janvier. C'est le 3e navire, abandonné avec des migrants à bord, secouru en deux semaines. Tous provenaient de la même zone, entre Chypre, la Turquie et la Syrie. Là où les clandestins ont été embarqués par des passeurs. La plupart d'entre eux sont des Irakiens et surtout des Syriens fuyant la guerre.

400 migrants interceptés chaque jour par l'Italie

Pour les passeurs, le trafic est très lucratif. Si un cargo mis à l'eau dans les années 1960 se négocie à partir de 200 000 euros, un passeur transportant 500 clandestins rentre vite dans ses frais. Au prix de 5 000 euros par personne, il empoche 2,5 millions d'euros par voyage, soit douze fois la mise de départ.
Ce phénomène n'est pas nouveau. En revanche, le rythme des arrivées atteint un pic historique. En 2014, la marine italienne a intercepté, à elle seule, plus de 400 migrants par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cargo "Ezadeen", retrouvé sans équipage avec 450 migrants à bord, au large de l'Italie, le 2 janvier 2015.
Le cargo "Ezadeen", retrouvé sans équipage avec 450 migrants à bord, au large de l'Italie, le 2 janvier 2015. (ICELANDIC COAST GUARD / AFP)