VIDEO. Un Britannique en a sa claque de la bise à la française

Dans une vidéo virale, un humoriste britannique vivant à Paris affiche son ras-le-bol face à cette pratique bien française.

French Fried TV

Mis à jour le , publié le

Deux, trois, quatre ou cinq ? Le Britannique Paul Taylor fait fureur sur YouTube en expliquant, dans une vidéo, l'art délicat de la bise à la française. Non, on n'échange pas le même nombre de baisers sur la joue à Paris, Lille (Nord) ou Marseille (Bouches-du-Rhône). "C'est tellement compliqué qu'on a dû créer un site web, combiendebises.com", expose-t-il à ses compatriotes néophytes.

Des bises compliquées à gérer

Pédagogue, l'humoriste, qui habite à Paris et fait parti du collectif French Fried, énumère les différentes habitudes qui l'horripilent : la bise sur la joue se pratique au bureau, mais aussi, le soir, lorsque des amis se retrouvent autour d'un verre. Plus complexe : elle peut s'appliquer à un garçon aussi bien qu'à une fille. De quoi susciter un grand stress pour lui, notamment quand une amie porte, comme lui, des lunettes, ce qui risque de provoquer un choc entre les montures au moment de la bise.

Et Paul Taylor s'insurge aussi sur l'habitude qu'ont les Français de trinquer systématiquement avant de boire un verre, les yeux dans les yeux. Tout un cérémonial, qui selon lui, le retarde dans sa consommation d'alcool. 

Capture écran de la vidéo de le humoriste britannique Paul Taylor, qui s'amuse de la pratique de la bise en France.
Capture écran de la vidéo de le humoriste britannique Paul Taylor, qui s'amuse de la pratique de la bise en France. (FRENCH FRIED)