Une cinquantaine de secousses ont été enregistrées dans la nuit de mardi à mercredi 30 mai en Emilie-Romagne, dans le nord de l'Italie, touchée en dix jours par deux violents séismes. Les secours ont travaillé sans trêve durant toute la nuit, à la recherche des survivants sous les décombres des tremblements de terre.

Sous les gravats de l'entreprise de matériel médical Haemotronic de Medolla, dévastée par le séisme qui a frappé mardi le nord-est de l'Italie, les secouristes s'affairent pour sortir les corps de trois salariés pris au piège. Parmi les deux cents militaires, pompiers, carabiniers ou policiers participant aux secours, l'espoir que le dernier salarié soit en vie semble faible.

Des sauveteurs recherchent des personnes ensevelis sous les décombres des tremblements de terre, le 29 mai 2012 à Medolla (Italie).
Des sauveteurs recherchent des personnes ensevelis sous les décombres des tremblements de terre, le 29 mai 2012 à Medolla (Italie). (PIERRE TEYSSOT / AFP)