Cash Investigation, France 2

VIDEO BONUS. "Cash Investigation". Marchés publics : pourquoi l'armée italienne a choisi des logiciels libres et pas Microsoft

Si le ministère français de la Défense a choisi de doter son réseau informatique de produits Microsoft, son homologue italien a opté pour les logiciels libres. Et pas seulement pour des raisons d'économies… Extrait inédit du magazine "Cash Investigation" du 18 octobre.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le ministère italien de la Défense a fait un choix opposé de celui de la France. Il a quitté Microsoft et s'est équipé de logiciels libres pour "rationaliser et réduire les frais", explique le général Claudio Graziano.

"C'est aussi un choix moral. Nous voulons offrir au pays l'image d'une administration sérieuse, tout en réinvestissant l'argent qui était gaspillé auparavant. Au final, les logiciels libres améliorent l'efficacité de nos systèmes informatiques", selon le chef d'état-major des armées transalpines.

"La sécurité des logiciels libres est supérieure à celle de Microsoft"

Le général précise : "Le ministère fera en 2016 une première économie d'environ 16 millions d'euros et, en l'état actuel des finances publiques, c'est une somme importante. D'ici à 2020, on économisera 30 millions d'euros. Ce changement va concerner 100 000 postes de travail."

Ce choix a surtout été motivé par des questions de sécurité et il a été conforté par plusieurs études révélant des failles dans des logiciels Microsoft. "La sécurité des logiciels libres est supérieure à celle de Microsoft", affirme le général Camillo Sileo, directeur du département informatique et responsable de la migration de Microsoft vers les logiciels libres.

Extrait bonus de "Marchés publics : le grand dérapage", une enquête de Loïc Tanant et Nolwenn Le Fustec pour le magazine "Cash Investigation".

CASH INVESTIGATION / FRANCE 2
CASH INVESTIGATION / FRANCE 2 (CASH INVESTIGATION / FRANCE 2)