VIDEO. Au Kosovo, les députés d'opposition lancent du gaz lacrymogène dans le Parlement en pleine élection du président

Après cette interruption de séance, c'est finalement le ministre des Affaires étrangères et ancien Premier ministre Hashim Thaçi qui a remporté le scrutin.

Voir la vidéo
REUTERS et APTN
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Lancer des canettes avec du gaz lacrymogène lors des débats parlementaires, c'est devenu une habitude sur les bancs de l'opposition kosovare. Vendredi 26 février, tous les élus ont été contraints de quitter le Parlement alors qu'ils devaient désigner le président de la RépubliqueLes élus de l'opposition kosovare ont en effet utilisé du gaz lacrymogène pour perturber l'élection.

Parallèlement au déroulement du vote, dont Hashim Thaçi est finalement sorti vainqueur, la victoire du la police a tiré des bombes de gaz lacrymogène pour disperser un groupe de manifestants encagoulés qui ont lancé des cocktails Molotov sur la place devant les sièges du Parlement et du gouvernement.

La situation s'est tendue sur cette place – où des centaines de militants de l'opposition campent depuis le milieu de la semaine –, lorsque au moins onze élus de l'opposition ont été contraints de quitter l'Assemblée après avoir fait usage de gaz lacrymogène dans l'hémicycle. Un élu de l'opposition a été arrêté, d'autres ont refusé de participer au vote.

Les membres du Parlement kosovar dispersent du gaz lacrymogène lors d'une session extraordinaire pour élire le nouveau président du Kosovo - Pristina, le 26 février 2016.
Les membres du Parlement kosovar dispersent du gaz lacrymogène lors d'une session extraordinaire pour élire le nouveau président du Kosovo - Pristina, le 26 février 2016. (ARMEND NIMANI / AFP)