Un inconnu a écrasé un œuf, dimanche 14 juillet, sur l'épaule du président polonais, Bronislaw Komorowski, au cours d'une cérémonie à la mémoire de Polonais massacrés pendant la seconde guerre mondiale, à Loutsk, dans le nord-ouest de l'Ukraine.

L'agresseur, un jeune homme, a réussi à s'approcher de Bronislaw Komorowski pendant que celui-ci s'exprimait devant les participants à cette commémoration du massacre, il y a 70 ans, de milliers de Polonais par des nationalistes ukrainiens. Le président n'a pas été blessé. "L'agresseur a été interpellé. Son identité et les raisons qui l'ont poussé à commettre un tel acte sont en train d'être établies", selon la police.

Le parlement polonais a adopté la semaine précédente un texte de loi qui qualifie de "nettoyage ethnique ayant les caractéristiques d'un génocide" les massacres de dizaines de milliers de Polonais, perpétrés entre 1943 et 1945 par l'Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) en Volhynie, dans le nord ouest de l'Ukraine.

On ne sait pas si l'agresseur appartient à l'un des groupes nationalistes ukrainiens, dont le plus important est le parti Svoboda (Liberté), qui ont manifesté leur colère après l'adoption de ce texte.

Un inconnu a écrasé un œuf, dimanche 14 juillet 2013, sur l'épaule du président polonais, à Loutsk (Ukraine).
Un inconnu a écrasé un œuf, dimanche 14 juillet 2013, sur l'épaule du président polonais, à Loutsk (Ukraine). (EVN / FRANCETV INFO)