Photo non datée d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), où au moins 642 personnes ont été tuées par les nazis le 10 juin 1944.
Photo non datée d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), où au moins 642 personnes ont été tuées par les nazis le 10 juin 1944. (ROLAND WITSCHEL / AFP)

Un homme de 88 ans a été inculpé pour meurtre et complicité de meurtre lors du massacre d'Oradour-sur-Glane, en France, au cours duquel 642 personnes ont été tuées le 10 juin 1944, annonce mercredi 8 janvier le parquet de Cologne, en Allemagne. Les habitants d'Oradour-sur-Glane avaient été rassemblés sur la place du marché et les hommes, séparés des femmes et des enfants, avaient été divisés en quatre groupes, exécutés à quatre endroits différents. 

L'octogénaire, âgé de 19 ans à l'époque, faisait partie du régiment Der Führer de la division blindée SS Das Reich. Il est accusé, avec d'autres membres du régiment, du meurtre "collectif de 25 personnes et de complicité de meurtre sur plusieurs centaines d'autres" lors des exactions commises par l'armée nazie dans la petite commune du Limousin, durant la seconde guerre mondiale, précise le tribunal de Cologne dans un communiqué.

Après avoir abattu 25 hommes dans une grange à la mitrailleuse, l'accusé se serait ensuite rendu à l'église, où étaient regroupés plusieurs centaines de femmes et d'enfants qui ont été massacrés à l'aide d'explosifs, de grenades, d'armes automatiques, avant que l'église soit brûlée à son tour. Il serait complice de cette tuerie car il aurait "assuré une garde à proximité de l'église" et y aurait peut-être même transporté du combustible, a détaillé le tribunal.

La justice allemande a ouvert, en octobre 2010, une nouvelle procédure judiciaire sur cette tuerie, visant six octogénaires.