Viktor Sviatski, présenté comme "consultant politique" des Femen, après son passage à tabac. Cette photo a été diffusée par le service presse des Femen, le 25 juillet 2013.
Viktor Sviatski, présenté comme "consultant politique" des Femen, après son passage à tabac. Cette photo a été diffusée par le service presse des Femen, le 25 juillet 2013. ( AFP )

Viktor Sviatski, présenté comme le "consultant politique" des Femen, a été violemment tabassé à Kiev (Ukraine), a indiqué jeudi 25 juillet le mouvement féministe. "Viktor a été conduit à l'hôpital en ambulance avec le visage fracassé, une possible fracture de la mâchoire inférieure, des dents cassées et une importante perte de sang", écrit l'organisation dans un communiqué. Elle précise également que l'attaque a eu lieu mercredi, près de se locaux de Kiev.

"Un acte d'intimidation" à la veille de l'arrivée de Poutine

Selon l'une des dirigeantes du mouvement, Anna Goutsol, Viktor Sviatski a été battu par deux inconnus. L'un d'eux a lancé : "Dis leur qu'elles seront les prochaines", a-t-elle déclaré. Les Femen soupçonnent les services spéciaux ukrainiens, russes ou bélarusses d'être derrière ce passage à tabac. Elles ont en effet révélé que des membres du mouvement avaient déjà été menacées et mises en garde contre toute action de contestation à l'occasion de la venue en Ukraine cette semaine du président russe Vladimir Poutine. En effet, ce dernier doit se rendre à Kiev pour les célébrations du 1025e anniversaire du baptême de la Russie.

"Le mouvement Femen affirme avec certitude que la tentative de meurtre sur un politologue proche de l'organisation est un acte d'intimidation (...) à la veille d'un rassemblement sacré des dictateurs post-soviétiques", est-il écrit dans leur communiqué.