Petit changement de programme à bord. Un A380 d'Air France a dû atterrir à Hambourg (Allemagne) plutôt qu'en France, mercredi 26 mars, faute de carburant. Le lancement d'une fusée a entraîné la fermeture de l'espace aérien kazakh, ce qui a contraint le vol Shanghai-Paris  à dévier sa route. L'avion a dû voler une demi-heure de plus que prévu et s'est retrouvé à court de carburant. 

Pas de panique pour autant, puisque le pilote a simplement changé de destination. Un porte-parole d'Air France explique qu'Hambourg était "une bonne solution car c'est un aéroport de de bonne taille qui peut accueillir l'A380". L'avion est arrivé à destination avec 2h10 de retard. Le porte-parole n'était pas en mesure de dire si d'autres avions d'autres compagnies avaient dû se dérouter.