UE : "On a beaucoup à gagner" d'une politique économique commune

Le journaliste Etienne Lefebvre et l'économiste Philippe Légé débattent dans le Grand Soir 3 ce mardi 16 mai des projets économiques d'Emmanuel Macron pour l'UE.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Si on arrive à avoir une relance des investissements au niveau européen, une harmonisation fiscale, la révision de la directive des travailleurs détachés, on a beaucoup à y gagner", estime dans le Grand Soir 3 ce mardi Etienne Lefebvre, rédacteur en chef des Échos.

Le problème de la perte de souveraineté

"Pourquoi pas une meilleure coordination des politiques économiques au sein de l'UE, mais il faut connaître l'avis des autres pays, ça suppose aussi une perte supplémentaire de souveraineté démocratique pour la France", tempère Philippe Légé, enseignant-chercheur à l'Université de Picardie et membre des Économistes atterrés.

Pour convaincre nos partenaires européens, "il faut donner des gages, réformer le marché du travail, la formation, les retraites, réduire les déficits", affirme Etienne Lefebvre, qui note toutefois qu'on "peut se mettre d'accord rapidement avec l'Allemagne sur deux points : l'impôt sur les sociétés ou les travailleurs détachés".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de la Commission européenne, à Bruxelles.
Le siège de la Commission européenne, à Bruxelles. (MaxPPP)