Travailleurs détachés : quelle est la situation en France ?

La directive européenne sur les travailleurs détachés a entraîné une passe d'armes remarquée hier, mardi 4 avril, lors du débat entre les 11 candidats à la présidentielle. Qu'en est-il en France ?   

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

On compte 286 000 travailleurs détachés déclarés en France. "Un chiffre en hausse de 25% sur un an. Ce sont des travailleurs qui viennent de Pologne, du Portugal, d'Espagne et de Roumanie. Ils sont essentiellement dans le secteur du bâtiment et des travaux publics mais on les trouve aussi dans l'industrie ou dans l'agriculture", explique Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2. 

220 000 travailleurs en situation de fraude

Mais alors constituent-ils vraiment une concurrence déloyale pour les travailleurs français ? "Pas tant que ça quand les règles sont respectées : le salaire mininum et la durée légale de travail en France. Mais les charges sociales sont celles du pays d'origine. C'est par exemple de 28% en Roumanie quand c'est 45% en France. Au niveau du smic, les allègements de charge français font que le coût du travail est similaire. En revanche, pour les travailleurs spécialisés, la différence atteint 20 à 30% mais ce cas de figure est plutôt rare. Selon un rapport du Sénat qui date de 2013, la fraude serait importante et concernerait 220 000 travailleurs. Le gouvernement assure que les contrôles sont nombreux : 1 500 par mois", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Travailleurs détachés dans le bâtiment
Travailleurs détachés dans le bâtiment (JULIO PELAEZ / MAXPPP)