Travail détaché : la France veut changer les règles

Plus de 285 000 Européens font partie des travailleurs détachés. Une concurrence jugée déloyale. Emmanuel Macron a promis de réformer ce statut.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Durcir les règles de la directive sur les travailleurs détachés, c'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Fin août, lors d'une tournée en Europe de l'Est, le chef de l'État a lancé l'offensive. La directive facilite le transfert de main d'oeuvre à bas coûts. Avant même son entrée en vigueur en 2006, la directive dite Bolkenstein faisait l'objet de toutes les contestations en France.

Accord dans deux semaines ?

Douze ans plus tard, Emmanuel Macron propose de revoir les règles du travail détaché. Il souhaite limiter la durée à douze mois maximum sur une période de deux ans. Il veut aussi encadrer les salaires. Les employeurs doivent payer le salaire minimum, mais ils en déduisent souvent les frais de logement, de nourriture et de transport. Emmanuel Macron souhaite qu'il soit versé en complément. Autre priorité : lutter contre la fraude en renforçant les contrôles et en améliorant la coopération européenne. Objectif de Paris : trouver un accord dès le 23 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Travailleurs détachés dans le bâtiment
Travailleurs détachés dans le bâtiment (JULIO PELAEZ / MAXPPP)