La lutte contre le travail au noir bat des records

Les agents de l'Urssaf ont établi en 2016 un nouveau record de redressement face au travail dissimulé. Un demi-milliard d'euros échappait jusque-là à l'État.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les redressements pour travail dissimulé au plus haut : 555 millions d'euros en 2016, un chiffre en hausse de 20% par rapport à 2015. C'est huit fois plus qu'il y a dix ans. Le secteur qui fraude le plus : la construction. Le BTP représente plus de la moitié des redressements. Les montants ne cessent d'augmenter année après année alors même que les contrôles de l'Urssaf diminuent. La lutte contre la fraude fiscale est davantage ciblée, plus efficace.

Nouvelles sanctions possibles

La lutte contre le travail dissimulé bute contre un obstacle de taille : les travailleurs détachés. Les entreprises prétendent employer de la main-d'oeuvre européenne alors qu'il s'agit tout simplement de travail au noir. Mais l'Urssaf pourra bientôt sanctionner ces entreprises qui ne sont pas capables de présenter les certificats de détachement de leurs employés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau de l\'Urssaf à Paris, le 5 février 2014.
Un panneau de l'Urssaf à Paris, le 5 février 2014. (ERIC PIERMONT / AFP)