Tourisme : Andorre prend le virage du luxe

La principauté semble avoir changé son fusil d'épaule. Explications de France 3.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Dans les Pyrénées, la principauté d'Andorre a pris il y a quelques années le virage du luxe en séduisant une clientèle russe et chinoise. Pour les Français, Andorre rime surtout avec détaxe. Des cigarettes, des parfums, des alcools à petits prix. Ici pas de TVA. Depuis 40 ans, Espagnols et Français s'y pressent pour faire leurs emplettes, huit millions de visiteurs chaque année, mais ces derniers temps Andorre attire également une autre clientèle.

Une recette qui fonctionne ?

Et c'est désormais à ces touristes haut de gamme que la principauté veut s'adresser. "On va avoir une meilleure image du pays, une perception d'Andorre de plus de qualité", explique Fransesco Camp-Torres, ministre du Tourisme. Pour élargir sa clientèle vers tous les pays du monde, Andorre ne veut désormais plus construire que des hôtels cinq étoiles. Des vacanciers fortunés, une manne pour les commerçants qui se sont vite adaptés. Andorre, le Courchevel des Pyrénées, la recette semble être la bonne. La principauté a vu sa fréquentation touristique progressée de 10% ces deux dernières années.

Le JT
Les autres sujets du JT