Tchernobyl : le nouveau dôme au dessus du sarcophage est en place

Un dôme immense recouvre, depuis mardi 29 novembre, le sarcophage de Tchernobyl en Ukraine, au dessus du réacteur accidenté en 1986. L'arche doit sécuriser le site pour les 100 ans à venir.

30 pays ont participé à la construction et à l\'équipement du nouveau dôme de Tchernobyl
30 pays ont participé à la construction et à l'équipement du nouveau dôme de Tchernobyl (RADIO FRANCE / SÉBASTIEN BAER)
logo
Sébastien BaerfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

L'Ukraine inaugure mardi 29 novembre le dôme de confinement recouvrant le réacteur de la centrale de Tchernobyl, accidenté en 1986 et à l'origine de la pire catastrophe nucléaire de tous les temps. La nouvelle couverture métallique, construite par les groupes français Vinci et Bouygues, a été financée par la communauté internationale.

Un dôme hors-norme

La construction de la nouvelle arche protectrice a donné lieu à un chantier de tous les records. Le dôme d'une hauteur de 108 mètres représente l’équivalent d’un immeuble de 30 étages. Ses 162 mètres de longueur, pour un poids total de 36 000 tonnes, permettraient de recouvrir le Stade de France.

Construit à 320 mètres du réacteur accidenté numéro 4, ce bouclier hermétique a été poussé jusqu’au sarcophage construit en urgence, en 1986. Il recouvre désormais l’ancienne structure fragilisée par la rouille et les infiltrations d’eau et de neige.

Une protection séculaire

Les travaux pilotés par les groupes Bouygues et Vinci auront duré quatre ans, pour un coût total de deux milliards d’euros. Le chantier du dôme s'est déployé à proximité de la ville de Pripiat, désertique depuis la catastrophe de Tchernobyl, en 1986. 

L'enveloppe métallique est capable de résister aux plus fortes tornades et aux pires séismes. Les maitres d’œuvre assurent que la nouvelle arche a une durée de vie de cent ans, de quoi laisser le temps aux ingénieurs de démanteler le vieux sarcophage. Il faudra aussi décontaminer le site qui renferme encore 190 tonnes de magma encore hautement radioactif.