La fin du monde, c'est pour samedi... ou plus tard

Esotériques, mystiques, bibliques, scientifiques : les prédictions ne manquent pas. Francetv info établit son calendrier apocalyptique.

Une éruption à la surface du Soleil.
Une éruption à la surface du Soleil. (NASA / NOTIMEX / AFP)
avatar
Benoît ZagdounFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Terre et ses habitants ont survécu à l'apocalypse soi-disant prédite par le calendrier maya pour le vendredi 21 décembre 2012. Cependant, les funestes prédictions en la matière ne manquent pas. Et à les en croire, la fin du monde est (plus ou moins) proche. Ainsi, selon la mythologie nordique, il vous reste deux jours pour découvrir les sept astuces du survivant

Samedi

Selon un article du Daily Mail (en anglais) paru mercredi 19 février, la mythologie nordique prévoit l'apocalypse pour samedi 22 février. Les Vikings la nomment "Ragnarok". Traduisez par le crépuscule des dieux. Comme l'opéra de Wagner.

La fin du monde viking consiste en une dernière bataille entre les dieux créateurs. Selon la légende, le son de la corne appellera les fils du dieu Odin et les héros de la bataille, avant que ceux-ci ne soient tués par Fenrir, un loup gigantesque. Une autre partie de la légende prétend que Jormungand, un immense serpent de mer, doit se libérer de sa queue et se lever de l'océan.

Certains adeptes de cette mythologie ont affirmé que cela s'était déjà réalisé l'an dernier, lorsque deux poissons géants se sont échoués sur la côte californienne, précise le quotidien britannique.

Le 10 avril 2014

"C’est une prédiction des adeptes de la Kabbale", explique l'historien Luc Mary, dans une interview à Libération. Selon cette croyance inspirée de l'ancien courant mystique du judaïsme, détaille Le Monde des religions"ce jour-là, ce sera la revanche du diable", décrit le spécialiste, auteur du Mythe de la fin du monde, de l'Antiquité à 2012. 

Le Centre de la Kabbale a été fondé en 1922 par Rav Yehuda Anschlag. L'organisation est aujourd'hui présente dans plus de 40 villes à travers le monde. Elle est surtout connue grâce à quelques adeptes célèbres, et reconnaissables à leur fin bracelet rouge, comme Madonna, Demi Moore, Ashton Kutcher ou Britney Spears. 

Très bientôt

Autre prédiction apocalyptique, celle de la prophétie de saint Malachie. Ce texte ésotérique est apparu à la fin du XVIe siècle. Il dresse la liste de 112 papes, et attribue à chacun une phrase en latin qui résume leur pontificat. Et selon le texte, l'élection du dernier souverain pontife de la liste annonce la fin du monde. Alors prédit la prophétie, "le Juge redoutable jugera son peuple"

Benoit XVI était le 111e pape, calcule Slate. Son successeur, François, est donc le 112e. La fin du monde serait alors imminente. Seul bémol : à en croire le document, le pape François devrait s'appeler "Pierre le Romain"

En 2060

Là, c'est Isaac Newton qui le dit. L'Anglais était un touche-à-tout. Philosophe, mathématicien, physicien, alchimiste, astronome et théologien, il a non seulement théorisé ce que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de gravité mais il s'est aussi intéressé à la fin du monde, raconte Big Browser

Il a décortiqué la Bible et en particulier les écrits apocalyptiques du Livre de Daniel dans l'Ancien Testament. Il est parti de la date symbolique du sacre de Charlemagne, en 800 après Jésus Christ. Et il en a déduit que la fin du monde surviendrait 1 260 ans plus tard. En 2060 donc.

Un jour ou l'autre

"A vrai dire, on a autant de prédictions de fin du monde devant nous que derrière", assure Luc Mary à Libération. L'historien en a recensé 182 depuis la chute de l'Empire romain. Jusqu'à présent, elles se sont toutes révélées fausses. 

Dans quatre à cinq milliards d'années

Cette fois, c'est scientifique. Et "on peut en être relativement certain", assure l'astrophysicien Hubert Reeves dans une interview à La Dépêche. "Le Soleil va mourir", parce qu'il aura "épuisé ses énergies", et "sa mort entraînera celle de la Terre". Le scientifique détaille le processus de cette fin du monde scientifique.

L'astre solaire "va changer de couleur, il va passer du jaune au rouge, et puis sa surface, son volume vont enfler énormément jusqu'à envahir tout l'intérieur du système solaire". Le Soleil va alors "absorber les planètes les plus proches que sont Mercure, Venus et vraisemblablement la Terre".

Conséquence inévitable : "La densité de chaleur sur Terre va monter progressivement à mesure que le Soleil va atteindre sa fin, et cette température sera telle qu'elle va d'abord détruire la vie terrestre et ensuite évaporer l'eau des océans. La Terre restera un bloc de pierre, un peu comme la Lune, avant d'être volatilisée par le Soleil. Ce sera la fin de la vie sur notre planète."