Séisme en Italie : l'avis d'un sismologue

Nous avons posé trois questions à Yann Klinger, sismologue, au sujet de la série de séismes en Italie et de ses conséquences éventuelles sur la France.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Yann Klinger nous explique que la chaîne des Appenins, qui traverse l'Italie du nord au sud, se trouve à une limite de plaques tectoniques, ce qui explique la recrudescence d'épisodes sismiques dans le pays, de nombreuses failles étant actives. Une activité qui peut durer un certain temps mais qui, dans le cas de l'Italie, devrait normalement se stabiliser.

La France métropolitaine peu touchée

Si l'Italie et la Grèce sont les deux zones sismiques les plus actives d'Europe, la France se trouve, elle, dans une situation beaucoup plus calme. Occasionnellement, lorsque la terre tremble dans le sud de la France, il s'agit de la conséquence d'un rapprochement des plaques de l'Afrique et de l'Eurasie. Les Antilles, en revanche, se trouvent dans une zone sismique forte, où les épisodes sont nombreux, comme en témoigne la présence de volcans, en Guadeloupe et en Martinique notamment.

Le JT
Les autres sujets du JT