La France et l'Allemagne vont développer en commun un avion de combat

L'annonce a été faite à l'issue d'un Conseil des ministres franco-allemand, en présence d'Angela Merkel, à Paris.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse commune à l\'Elysée, à Paris, le 13 juillet 2017.
La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse commune à l'Elysée, à Paris, le 13 juillet 2017. (PATRICK KOVARIK / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le prochain avion de combat de l'armée française sera franco-allemand. Paris et Berlin sont convenus "de développer un système de combat aérien européen", sous leur direction, pour remplacer à "long terme" leurs "flottes actuelles d'avions de combat", a annoncé l'Elysée jeudi 13 juillet, à l'issue d'un Conseil des ministres franco-allemand. Une feuille de route conjointe doit être mise au point d'ici à mi-2018.

Lors d'une conférence de presse commune avec Angela Merkel, Emmanuel Macron a détaillé pourquoi la France et l'Allemagne souhaitaient mettre leurs forces en commun pour concevoir des avions de combat : "Ce sont des projets très lourds, lourds pour nos deux armées et nos deux gouvernements et qui ensuite doivent être exportés. Aujourd'hui, on se retrouve avec des projets lourds, trop de standards et de qualification au niveau européen et parfois une concurrence intra-européenne pour les porter à l'international".

"Une révolution profonde", selon Emmanuel Macron

"C'est une révolution profonde, mais nous n'avons pas peur des révolutions quand elles sont menées de manière pacifique, construite et dans la durée", a déclaré Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel.

"Je salue ce projet", a acquiescé cette dernière, rappelant que la France et l'Allemagne étaient impliquées dans d'autres projets communs, comme les Eurodrones.

Selon l'Elysée, la France et l'Allemagne ont également acté de "mettre en place un cadre de coopération pour le prochain standard de l'hélicoptère Tigre, ainsi que pour un programme commun de missiles tactiques air-sol".