VIDEO. Nouvelle manifestation violente contre l'accueil de migrants aux Pays-Bas

Des affrontements entre policiers et manifestants ont éclaté lundi soir à Heesch, une petite ville à l'est des Pays-Bas, à l'issue d'un rassemblement contre l'accueil des migrants.

Voir la vidéo
EVN
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ne veulent pas accueillir de migrants et ils le font savoir avec violence. Manifestants et policiers se sont affrontés, lundi 18 janvier au soir, à Heesch, une petite ville à l'est des Pays-Bas, à l'issue d'un rassemblement contre l'accueil des migrants.

L'appel à manifester a été lancé sur une page Facebook qui a recueilli 3 000 mentions "J'aime". Environ 1 000 personnes ont répondu présentes. Elles se sont rassemblées devant la mairie de Heesch, pour protester contre une réunion publique visant à préparer l'accueil dans la ville de 500 réfugiés durant les dix prochaines années. Des dizaines de manifestants ont lancé des oeufs et des engins pyrotechniques contre la mairie. Les forces de l'ordre sont intervenues. Et des affrontements ont éclaté.

L'extrême droite de Geert Wilders plus populaire que jamais

Des incidents similaires ont eu lieu ces dernières semaines dans des villes et villages néerlandais. Cette fois, ils interviennent quelques heures après l'appel du député d'extrême droite Geert Wilders à laisser enfermés les migrants dans les centres d'accueil afin, dit-il, de protéger les femmes d'agressions, semblables à celles qui se sont produites au Nouvel An à Cologne en Allemagne notamment.

Face à la pire crise migratoire en Europe depuis la seconde guerre mondiale, les Pays-Bas ont accueilli un nombre record de réfugiés, avec 54 000 demandes d'asile à la fin du mois de novembre. E alors que la question des réfugiés divise les Pays-Bas, le Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders est plus populaire que jamais, en tête de tous les sondages.

Manifestation contre l'accueil de migrants à Heesch (Pays-Bas), le 18 janvier 2016.
Manifestation contre l'accueil de migrants à Heesch (Pays-Bas), le 18 janvier 2016. (ROBERT VOS / ANP / AFP)