VIDEO. Michel Onfray à propos de BHL sur les migrants : "Il ferait mieux de rester caché"

Le philosophe a réagi aux propos de Bernard-Henri Lévy sur la photo du jeune Aylan Kurdi, retrouvé mort sur une plage de Turquie mercredi.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Il n'a pas honte, lui, franchement, il ferait mieux de rester caché", s'est exclamé le philosophe Michel Onfray sur BFMTV jeudi 3 septembre, citant le cinéaste Michel Audiard : "Les cons, ça ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnaît. Il ferait mieux de rester chez lui."

L'auteur de Cosmos (2015) a réagi aux propos tenus par son confrère Bernard-Henri Lévy sur la photo du petit syrien retrouvé mort sur une plage de Bodrum (Turquie) mercredi, qui a fait le tour du monde. Interrogé par téléphone, BHL avait déclaré : "Il y a eu des photos dans les trente, quarante dernières années qui ont eu la vertu paradoxale comme ça, d'un seul coup, de réveiller les opinions (...), de casser la mécanique froide des chiffres, de donner un visage à ce qui n'était jusque-là que des statistiques (...). C'est difficile de dire ça parce qu'un enfant qui meurt, il meurt d'abord pour rien, (...) mais elle peut avoir cette petite vertu."

"Bernard-Henri Lévy a rendu possible cet enfant mort"

Michel Onfray a rappelé l'engagement de Bernard-Henri Lévy en Libye au moment des révolutions arabes en 2011 : "A un moment donné, il faut un peu de pudeur", a-t-il lancé, évoquant "tous ces gens qui ont rendu possible cet enfant mort – et Bernard-Henri Lévy en fait partie". Le philosophe a appelé à l'arrêt de la "politique criminelle" migratoire mise en place par les dirigeants internationaux.

Le philosophe Michel Onfray à Paris le 31 mars 2015.
Le philosophe Michel Onfray à Paris le 31 mars 2015. (MAXPPP)