VIDEO. François Hollande veut durcir "le contrôle des frontières de l'Europe"

Le président français a reçu Angela Merkel à l'Elysée. Ils ont convenu d'un renforcement du contrôle des frontières extérieures de l'espace Schengen.

Voir la vidéo
/
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel ont donné une conférence de presse conjointe à l'Elysée, vendredi 4 mars, après s'être entretenus à propos de la crise migratoire. A l'issue de cette rencontre, les deux dirigeants européens ont mis l'accent sur le renforcement du contrôle des frontières extérieures de l'espace Schengen.

"Nous devons nous assurer des origines [des migrants], de leurs parcours et de leurs droits, d'où l'importance d'assurer le contrôle des frontières extérieures", a expliqué François Hollande, insistant sur le rôle des "hotspots", ces centres d'enregistrement et de sélection des arrivants, afin "d'accueillir ceux qui relèvent du droit d'asile" et de reconduire les autres.

Une flotte européenne bientôt déployée en mer Egée

Afin de muscler ces contrôles, la France va fournir "un bateau" à la disposition de l'Otan, dans le cadre d'une mission de surveillance en mer Egée, proposée début février par l'Allemagne, mais qui n'a pas encore débuté. "Celle-ci doit être rapidement opérationnelle", a indiqué la chancelière Angela Merkel, alors que la Turquie semble peu pressée de mettre en place cette flotte.

"Les réfugiés syriens qui fuient la guerre doivent être accueillis au plus près de leur pays : en Turquie, au Liban, en Jordanie", a également déclaré François Hollande.

Angela Merkerl et François Hollande à l'Elysée, le 4 mars 2016.
Angela Merkerl et François Hollande à l'Elysée, le 4 mars 2016. (MAXPPP)