VIDEO. Grèce : les migrants tentent de rejoindre la frontière macédonienne

Des centaines de réfugiés marchent sur les routes grecques en direction du Nord, pour essayer de gagner l'Europe de l'Ouest.

Voir la vidéo
REUTERS

Mis à jour le , publié le

Des centaines de migrants marchaient jeudi 25 et vendredi 26 février sur les routes grecques menant vers le Nord, en direction de la frontière macédonienne. Les autorités limitent le nombre d'autocars autorisés à s'y rendre afin de ne pas aggraver l'encombrement au poste-frontière d'Idomeni, qui n'accepte plus que les Syriens et les Irakiens.

A Idomeni, seuls les Syriens et les Irakiens peuvent passer

Depuis dimanche, les Afghans sont interdits de passage. Les critères appliqués sur les pièces d'identité présentées sont plus sévères. Le passage est extrêmement lent, d'autant que les policiers de Macédoine, pays n'appartenant pas à l'UE, sont épaulés par des confrères d'Autriche et des Balkans.

Cette situation a provoqué ces derniers jours un engorgement avec plus de 3 500 migrants bloqués à la frontière, poussant les autorités grecques à conduire une partie de ces réfugiés dans les camps d'accueil de Diavata au nord et Schisto près d'Athènes.

Un migrant joue avec son enfant en espérant pouvoir franchir la frontière près du village d'Idoméni, en Grèce.
Un migrant joue avec son enfant en espérant pouvoir franchir la frontière près du village d'Idoméni, en Grèce. (SAKIS MITROLIDIS / AFP)