VIDEO. Face-à-face tendu entre migrants et policiers à la frontière grecque

Dans le camp d'Idomeni, mardi, une centaine d'hommes ont réclamé l'ouverture de la frontière vers la Macédoine.

Voir la vidéo
REUTERS et APTN
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le face-à-face entre migrants et policiers grecs à la frontière avec la Macédoine a pris des allures d'affrontements ce mardi 29 mars devant le camp d'Idomeni. Une centaine d'hommes réclament l'ouverture de la frontière vers la Macédoine. La tension s'est accrue lorsque les migrants ont été délogés des voies ferrées par la police.

Des rumeurs d'une ouverture imminente de la frontière

Déjà, dimanche, des rumeurs d'une ouverture imminente de la frontière avaient provoqué une grande effervescence dans le camp. Plusieurs centaines de nouveaux migrants y avaient afflué. Et ce alors que les autorités grecques tentaient d'évacuer 11 600 personnes bloquées à Idomeni après la fermeture de la route des Balkans vers l'Europe. Des haut-parleurs seront installés dans le camp pour éviter la propagation de rumeurs selon le porte-parole du service de coordination de la politique migratoire grecque.

Le flux de migrants en provenance de Turquie a pourtant diminué depuis l'entrée en vigueur, il y a une semaine, de l'accord UE-Turquie censé barrer la route migratoire européenne. Le nombre de migrants présents sur le sol grec s'élève à 50 236.

Les migrants bloquent les voies ferrées dans le camp d'Idomeni, à la frontière gréco-macédonienne, le 29 mars 2016.
Les migrants bloquent les voies ferrées dans le camp d'Idomeni, à la frontière gréco-macédonienne, le 29 mars 2016. (SAKIS MITROLIDIS / AFP)