VIDEO. Espagne : plus de 200 migrants franchissent les barrières de l'enclave de Ceuta

Des heurts ont éclaté dans l'enclave espagnole. Trente-deux immigrants et trois policiers espagnols ont été légèrement blessés, selon les autorités.

Voir la vidéo
REUTERS
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont forcé l'accès de la double barrière de six mètres de hauteur séparant le Maroc de l'enclave espagnole de Ceuta. Lundi 31 octobre, tôt dans la matinée, environ 220 migrants originaires d'Afrique subsaharienne sont parvenus à franchir la frontière mais des heurts avec les forces de l'ordre espagnoles ont éclaté, faisant 35 blessés.

Selon la préfecture de Ceuta, trois gardes civils ont été blessés et 32 migrants hospitalisés pour des blessures légères. "Les immigrants, montrant une attitude hostile et violente, plusieurs d'entre eux armés de bâtons, ont agressé les agents lorsqu'ils tentaient de les empêcher d'entrer", a-t-elle affirmé dans un communiqué.



Comme Melilla, l'autre enclave espagnole au Maroc, Ceuta est l'une des principales destinations des immigrants d'Afrique qui cherchent à gagner l'Union européenne. La sécurité y a été renforcée grâce aux hautes barrières entourant ces deux villes. Cependant, les migrants qui passent les grillages s'arment de crochets et de chaussures cloutées lors de ces dangereux assauts.

Des migrants africains arrivent dans le centre de de séjour temporaire pour étrangers (CETI) après avoir traversé la barrière à Ceuta, l\'enclave espagnole au Maroc, le 31 octobre 2016.
Des migrants africains arrivent dans le centre de de séjour temporaire pour étrangers (CETI) après avoir traversé la barrière à Ceuta, l'enclave espagnole au Maroc, le 31 octobre 2016. (REDU?N/SIPA / EFE / AFP)