VIDEO. Des migrants bravent le froid et la neige à pied pour atteindre la frontière serbe

Les réfugiés sont obligés de franchir la frontière à pied, à travers une neige profonde.

Voir la vidéo
REUTERS et APTN

Mis à jour le , publié le

L'hiver est de plus en plus rude dans tout l'est de l'Europe et le flot de migrants ne tarit pas. Le froid hivernal et les chutes de neige menacent la santé des enfants des réfugiés.

Risque d'hypothermie, de pneumonie…

Parvenus à la frontière avec la Serbie après avoir traversé la Macédoine, les réfugiés sont obligés de franchir à pied, à travers une neige profonde ces derniers jours, les quelque deux kilomètres jusqu'au premier point d'accueil serbe à Miratovac. "Il existe un risque accru d'hypothermie, de pneumonie et d'autres maladies", a averti Valentina Bollenback, porte-parole de l'organisation Save the children, racontant avoir vu des enfants tremblants, aux lèvres bleuies.

Les travailleurs humanitaires du centre de réception frontalier de Presevo, en Serbie, parlent d'une épaisseur de 15 cm de neige. Et les températures devraient chuter à -20°C à Presevo, et à -13°C à la frontière entre la Grèce et la Macédoine.

Des migrants à pied à travers champ sous le froid après avoir traversé la frontière de la Macédoine, près du village de Miratovac (Serbie), le 18 Janvier 2016.
Des migrants à pied à travers champ sous le froid après avoir traversé la frontière de la Macédoine, près du village de Miratovac (Serbie), le 18 Janvier 2016. (MARKO DJURICA / REUTERS)